Vos stades

Le stade de Genève « un beau stade sans fantaisie »

Pour revivre un match au stade dans les conditions d’antan, comprenez avec du public, Alban a traversé la frontière suisse pour visiter Genève. L’occasion de découvrir l’antre du Servette FC, le stade de Genève.

« Le stress monte car à trois jours du match, la situation liée au coronavirus se dégrade de jour en jour en France. » Depuis près d’un an, assister à un match de football devient une véritable course contre la montre. Pour regoûter au plaisir d’un match avec public, Alban s’est lancé dans une véritable étude de la situation. « Je n’étais pas allé dans un stade depuis le mois de janvier et je voulais un stade avec du monde, plus que la jauge de 1000 personnes en France. Je découvre alors sur Twitter que le préfet de Genève a autorisé 20 000 spectateurs pour le match contre les Young boys de Berne » raconte-t-il. Après un suspens de 45 minutes devant le discours d’Emmanuel Macron, l’Auvergnat est rassuré. Son département n’est pas placé en alerte maximale, l’autorisant ainsi à se déplacer. « Je prends donc deux places le jeudi pour le match qui se jouera deux jours plus tard, 320 kilomètres plus loin » poursuit le groundhopper. Direction la Super League Suisse et le stade de Genève.

L’extérieur du stade de Genève, avant le barrage d’Europa League contre le Stade de Reims en septembre.

Comme un clin d’oeil, l’affiche entre le Servette FC et les Young Boys de Berne était également celle du match d’inauguration du stade de Genève, le 16 mars 2003 (1-1). « Le stade est dans un super état mais assez simple, la façade est grise, bétonnée. Vu de l’extérieur, vers l’entrée des tribunes, il ne paraît pas très grand ni imposant. Mais ce sentiment change une fois à l’intérieur. » Malgré la jauge de 20 000 personnes, à peine plus de 5 000 sièges sont pris. Notamment pour séparer les supporters par groupes, afin de respecter les distanciations sociales. « Tout le monde portait le masque et il y avait toujours un siège vide entre chaque personne » souligne Alban. Avec trois des quatre tribunes ouvertes, il peut apprécier l’architecture du stade : « Une fois dedans, il paraît beaucoup plus grand. Les sièges sont aux couleurs du club, à savoir grenat. Le stade est sobre, pas de fantaisie particulière mais c’est franchement un beau stade ! »

Vue sur la montagne ou bord de pelouse

Le stade de Genève réserve quelques belles surprises. Avec ses 30 000 places, il offre plusieurs possibilités aux visiteurs. Si Alban a choisi des places derrière les bancs des entraîneurs « pour voir comment un entraîneur vit son match, en étant au plus près de lui » l’enceinte est située à côté des montagnes. « Tu peux avoir une super vue si tu te places dans l’angle du stade, du côté des ultras du Servette, décrit Alban. Tu as le combo vue sur la pelouse, le stade et les tribunes d’en face, avec les montagnes en fond, c’est sympa ! »

La vue sur les montagnes depuis les tribunes du stade de Genève. ©Photo mokaddict.com

En 2008 le stade de Genève accueille trois matchs de l’Euro 2008 co-organisé entre la Suisse et l’Autriche. Un beau coup de projecteur sur la troisième plus grande enceinte du pays. Car depuis l’inauguration du stade en 2003, le Servette FC a plus souvent joué dans les divisions inférieures, qu’en Super League. Ce n’est qu’en 2019 que le club retrouve la première division, qu’il avait quittée depuis 2013.

Aujourd’hui le public peine encore à remplir le stade, même si l’affluence moyenne oscille autour des 7 000 spectateurs ces dernières années. « Pour être honnête, l’ambiance n’est pas ‘chaud bouillant’ loin de là. Mais dans la période actuelle, entendre des chants de supporters, des gens crier et siffler contre l’arbitre ou les adversaires m’avait manqué. Donc bien que ça ne soit pas la meilleure ni la plus grosse ambiance que j’ai vu, étant en manque de stade j’ai apprécié l’expérience ! » termine Alban fier de son voyage en terre servettienne.

Pierre Caron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s