Vos stades

« L’ambiance à Bollaert m’a fait aimer le foot »

De retour en Ligue 1 cette saison, le Racing Club de Lens veut revivre de grandes émotions dans son stade Bollaert-Delelis. Frédéric, 39 ans, est abonné depuis 1995, il nous fait la visite de l’un des stades les plus mythiques de France.

« L’étendard Sang et Or est levé. Entendez-nous, les supporters, Chanter : « Allez les Sang et Or ! » (…) Si vous avez entonné ces paroles sur le rythme de La Marseillaise, c’est normal. Ce chant des supporters du RC Lens en est directement inspiré. « Cette ‘Lensoise’ à l’entrée des joueurs avant les matchs et les Corons (depuis la mort de Pierre Bachelet), à la reprise de la 2e mi-temps, c’est un peu notre ‘you’ll never walk alone‘ raconte Frédéric, supporter lensois, et je pense que beaucoup de personnes non supportrices de Lens aiment venir à Bollaert pour découvrir ça ! »

La Lensoise, entonnée par les 5000 supporters autorisés au stade, lors de Lens-PSG pour le retour du stade Bollaert en Ligue 1.

Coincé en Ligue 2 ces dernières années, le stade Bollaert-Delelis a toujours conservé sa réputation d’une des plus belles ambiances de France. « Je peux raconter ma première à Bollaert comme si c’était hier, sourit Frédéric. C’était le 20 août 1994, soit le lendemain de mon anniversaire. En division 1 (à l’époque), un Lens-Martigues gagné 2-1. Mon père m’y avait emmené alors que je détestais le foot. Mais comme il était supporter de Lens (comme son père et son frère), il voulait m’y emmener une fois. Pensant que je demanderais à repartir à la mi-temps… J’ai tellement été pris par l’ambiance que non seulement je n’ai pas voulu repartir, mais j’ai demandé à y retourner dès le match suivant et depuis je n’en ai plus loupé beaucoup !« 

Un stade à l’anglaise à travers les époques

Inauguré le 18 juin 1933, le stade Bollaert-Delelis a traversé les époques, connaissant plusieurs rénovations, avec aujourd’hui 38 223 places. « Les travaux pour l’Euro 2016 ont rendu le stade encore plus imposant vu de l’extérieur, souligne Fred. Avec ses mâts qui supportent l’éclairage mais aussi les toitures, il se voit désormais de très loin en dehors de la ville, surtout depuis que toute la structure est blanche » Le stade des Sang et Or se situe pourtant en centre ville, « ce qui devient de plus en plus rare, vu que les nouveaux stades sont souvent bâtis en périphérie » poursuit l’abonné. Depuis ses débuts, l’enceinte lensoise est liée à l’identité de la ville. A son origine, la Compagnie des mines de Lens et son directeur commercial, Felix Bollaert. La première version du stade est construite par les mineurs de la région, eux-mêmes étant les premiers supporters du club. Cette identité s’accentue les soirs de matchs : « Des lumières aux couleurs « Sang & Or » éclairent les tribunes à l’extérieur ainsi que les mâts du stade » décrit Frédéric.

Les couleurs du clubs sur la tribune Delacourt, siglée « LENS » les soirs de match ©Photo Louise Thomann-FranceBleu

Il faut entrer dans le stade pour comprendre l’engouement autour du RC Lens, même pendant les années Ligue 2. Parmi les modifications significatives ces dernières années, le retour des tribunes debout. « Le fait d’enlever les sièges apporte paradoxalement un confort aux spectateurs. Ils peuvent s’exprimer pleinement et surtout en sécurité, les sièges ne sont pas vraiment compatibles avec la façon dont fonctionne un kop. Pour avoir connu la Marek sans sièges avant la rénovation de 1997, j’ai particulièrement apprécié ce retour en arrière, ça m’a fait rajeunir *rires* » explique Frédéric. Notre supporter lensois invétéré (il habite désormais à 1h30 du stade, mais est toujours abonné), se félicite d’avoir gardé l’identité du stade : « Esthétiquement c’est pas forcément le plus beau stade on devrait être tous d’accord. Mais j’apprécie qu’il ait gardé son cachet de ‘stade à l’anglaise’ (alors même que les stades anglais eux-mêmes sont de moins en moins à l’anglaise), ce qui lui donne un certain charme. C’est une des particularités de Bollaert : les tribunes sont très proches de la pelouse. »

A l’intérieur, une nouveauté de la rénovation de 2016 que j’affectionne particulièrement, ce sont les portraits de Félix Bollaert et d’André Delelis (qui ont donné leur nom au stade Bollaert-Delelis) qui ont été gravés en haut de la tribune Lepagnot – Frédéric, supporter lensois.

« Une des meilleures ambiances de France »

Avec son kop en tribune latéral, le RC Lens (comme Valenciennes par exemple), détonne avec le traditionnel virage alloué aux ultras. « On ne va pas comparer l’incomparable, plaisante Fred par rapport à VA, mais le fait d’avoir un kop à cet endroit apporte un vrai plus. Esthétique d’abord, pour les téléspectateurs. D’un point de vue sonore ensuite, ça permet d’être un point central dans le stade pour faire participer les autres tribunes. »

Reste alors à répondre à la question « est-ce la meilleure ambiance de France ? » Sans trop se mouiller, Frédéric répond : « J’ai envie de dire une des meilleures, sans forcément dire ‘la meilleure’. Pour moi les meilleures ambiances figurent parmi Lens, Sainté, Strasbourg, Marseille, Paris et Nantes. Mais j’estime que c’est impossible de dire que c’est dans tel stade qu’il y a la meilleure ambiance. En revanche, je ne pense pas trop me tromper quand je dis que c’est à Lens qu’il y a les plus fidèles supporters !« 

(Re)Lire : Geoffroy-Guichard « sûrement la plus belle ambiance de France »


Pour son retour en Ligue 1, le RC Lens n’a pu accueillir que 5000 personnes à Bollaert, la jauge maximum à cause du covid-19. « Déjà on n’était pas placé à notre place habituelle, on nous a monté d’un étage parce qu’avec la jauge et le covid, pas le droit de nous placer en tribune debout. Et ensuite forcément, n’avoir que 5000 personnes quand tu es habitué à minimum 25 000 et que pour ce match tu aurais fait guichets fermés (38 000) en tant normal, c’est très bizarre » raconte Frédéric, présent pour ce Lens – PSG (1-0). Pour Bordeaux ce week-end, ce sont les supporters d’une autre tribune qui pourront accéder au stade.


Pierre Caron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s