Vos stades

« Au Sparta Lichtenberg (Berlin), c’est l’amour pur du football »

Cet été, la crise mondiale du coronavirus a perturbé les plans de tous les groundhoppers. Zakarie supporter lyonnais de 24 ans a alors décidé de s’aventurer dans les divisions inférieures du football. Pour ça, il s’est rendu à Berlin pour découvrir le Sportplatz Fischerstraße, le petit stade du SV Sparta Lichtenberg 1911.

*Bip Bip* ! La célèbre appli’ Futbology (elle permet de trouver les matchs à proximité notamment, ndlr), s’agite sur le téléphone de Zakarie. Ce supporter lyonnais, en voyage à Berlin cet été, découvre qu’un match entre le Sparta Lichtenberg et FC Strausberg s’apprête à se jouer. Sans plus attendre, direction l’est de la capitale allemande, à quelques kilomètres de son lieu de séjour. « Avec la crise sanitaire actuelle, les choix de destinations pour les vacances étaient assez limités, c’était donc l’occasion pour moi de profiter de notre belle Europe et découvrir Berlin » raconte ce fan de football. Après quelques stations de métro et un petit peu de marche, notre groundhopper aperçoit le Sportplatz Fischerstraße, le terrain de jeu du Sparta Lichtenberg.

Créé en 1911, le SV Sparta Lichtenberg 1911 e.V. de son nom complet, est un pensionnaire de la Berlin-Liga, un championnat regroupant uniquement des clubs de la capitale. A titre de reconnaissance, l’équipe 2 de l’Union Berlin (Bundesliga) y était sacrée championne en 2010. Les championnats décalés à cause de l’épidémie de covid-19, il s’agit d’un match amical « Sparta Lichtenberg contre le FC Strausberg » précise Zakarie. Evidemment le petit stade d’une capacité d’environ 1000 places, toutes debout, n’a rien à voir avec l’Olympiastadion de Berlin (74 475 places) qu’il a visité plus tôt. « Pas de tribune, juste des barrières avec pas mal d’espace derrière » décrit-il. De l’espace pour aussi respecter les distanciations sociales. « On était une centaine tout autour du terrain, dont 6 groundhoppers repérés sur l’appli, sourit Zakarie. Les distanciations étaient plutôt bien respectées et le masque était obligatoire. »

« Un public de vrais passionnés »

Sur les buttes bordant le terrain, Zakarie se retrouve au milieu des vrais Berlinois : « Dans ce genre de match tu n’as que de vrais passionnés qui s’identifient à leur quartier. La majorité du public était des mecs suivant le club depuis longtemps ! » Si la barrière de la langue -et le masque- l’empêchent de comprendre dans les détails, le supporter des Gones analyse le comportement de ses voisins. « Tu vois vraiment des fanas qui analysent tout le match » raconte-t-il. Ici pas de spectateur, juste des partisans de leur club, leur quartier.

La bière, l’ami fidèle du supporter de foot en Allemagne. ©Photo Zakarie F. /StadioVostro

Pendant que sur la pelouse naturelle du Sportplatz Fischerstraße les joueurs se disputent férocement le gain du match (ils se quitteront sur le score probant de 2-2), Zakarie apprécie le spectacle des tribunes. « Je conseille aux gens qui ont l’habitude de ne faire que les gros stades de tester cette expérience. J’ai vraiment adoré ce match. Tu sens dans l’atmosphère l’amour pur du foot, c’est un plaisir ! » D’autant que l’expérience ne coûte rien -la place est gratuite-, si ce n’est la bière à la buvette du stade, « à seulement 2€50 la pinte, difficile de faire mieux » sourit Zakarie, conquis par son aventure berlinoise.

Pierre Caron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s