Vos stades

Zakarie au Groupama Stadium : « On sent l’identité du club dans ce stade »

Grâce à des noms comme Juninho, Cris ou Coupet, Zakarie est tombé sous le charme de l’Olympique Lyonnais des années 2000. Logiquement, il passe beaucoup de temps au Groupama Stadium et vous emmène pour une visite guidée.

Quatre ans en arrière, l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas devenait le premier club de Ligue 1 propriétaire de son stade. Une réussite pour l’emblématique président du club rhodanien, puisque pour remplacer le stade Gerland, l’OL Groupe débourse plusieurs centaines de millions d’euros. « En approchant du stade, on voit que c’est LE stade de l’OL, décrit Zakarie, supporters des Gones. On sent immédiatement l’identité du club dans ce stade. Ça se ressent dès l’extérieur avec des statues de lions, le logo du club un peu partout.« 

Inauguré le 9 janvier 2016 lors d’un match contre Troyes, le Parc OL devient le troisième plus grand stade de France (derrière le Stade de France et le Vélodrome), avec une capacité de 59 186 places. « De l’extérieur il est vraiment beau, ça se voit qu’il est récent, ça rend vraiment bien, s’extasie Zakarie. Pour avoir fait le Parc des Princes, le Stade de France et le stade Charléty, je trouve le Parc OL beaucoup plus beau et impressionnant. »

A l’intérieur, l’effet « wow »

Parisien d’origine, Zakarie prend soin de bien choisir ses matchs au Groupama Stadium, distance oblige. Deux heures et demie avant le coup d’envoi d’un Lyon – Bordeaux en 2017, sa première au Parc OL, il se perd déjà dans la grande boutique du stade. Il ne reste ensuite qu’à franchir les contrôles de sécurité pour entrevoir l’intérieur de l’enceinte. C’est l’effet wow » ! « L’intérieur du stade est juste waow, magnifique ! » raconte celui qui prend alors place aux côtés des Bad Gones. Tous les stades ne procurent pas cette sensation, le stade des Lumières, si.

Supporters lyonnais et bordelais se souviendront sans aucun doute de cette rencontre. Nabil Fékir y inscrira un but de 54 mètres et le match se soldera sur un épique 3-3. « La proximité avec le plus gros groupe de supporters lyonnais au virage Nord m’a permis d’encore plus apprécier ce qui se passait sur le terrain » se remémore Zakarie. Depuis il a assisté à un derby contre Saint-Etienne, au récent OL – Leipzig en Champion’s League et un match contre Angers pour le retour de Juninho au club. « A chaque fois des ambiances magiques donc. »

Stade connecté et ambiance survoltée

« J’avoue que la wifi c’est pratique, la possibilité de commander à la buvette sans bouger de sa place… Après la ruche c’est de l’image écolo quoi c’est sympathique » résume Zakarie à propos des arguments vendus par le club lors de l’inauguration.

Ayant grandi avec les sept titres consécutifs des Gones, il préfère s’attarder sur l’ambiance dans l’enceinte lyonnaise. Et entendre la musique de la Ligue des Champions au stade n’a pas de prix. « Ecouter le fameux hymne dans un match couperet, ou vivre l’intensité d’un derby, c’est quelque chose d’énorme de voir ce stade plein encourager son club ! »

« Je dirais que l’ambiance à Lyon est dans les cinq meilleures françaises avec Lens, Strasbourg, nos voisins stéphanois et les Marseillais quand ils veulent » résume-t-il. Faisant preuve d’une étonnante objectivité sur l’ambiance de l’ennemi à Geoffroy-Guichard, Zakarie évoque aussi la puissance du public lyonnais, capable de faire basculer un match : « Quand le public est lancé c’est quelque chose ! L’explosion à la réduction du score (contre Leipzig) puis quand il y a eu l’égalisation… c’était magique. »

« Ce que je retiens en premier du Groupama Stadium, c’est l’esthétique du stade, ça m’impressionne vraiment ! Après bien évidemment que les matchs de mon club me manquent, même si on se dispute parfois comme un vieux couple » sourit Zakarie, avec autodérision.


Au sein du stade, se trouve le musée du club, étalé sur 1 300m2. « Il est vraiment très très bien fait ! Il y a tout dedans c’est vraiment impressionnant. Il retrace toute l’histoire de l’OL avec des collections énormes pour finir sur les trophées et des jeux de ballon » affirme Zakarie qui l’a visité à deux reprises.


Pierre Caron

3 réflexions au sujet de “Zakarie au Groupama Stadium : « On sent l’identité du club dans ce stade »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s