Mes stades

San Mamés, le musée basque

A quelques pas du reconnu Guggenheim, au coeur de Bilbao, le stade San Mamés fait aussi figure de musée. La nouvelle enceinte de l’Athletic Club dispose d’ailleurs de son propre musée, en mémoire de l’Histoire du club.

Le saviez-vous ? L’Athletic Club a la particularité de n’avoir que des joueurs d’origine basque dans son équipe. Alors que le foot moderne n’en finit plus des tractations exubérantes, le club de Bilbao reste fidèle à ses origines et sa Cantera¹. Cette philosophie du sang est parfaitement retranscrite entre les murs du San Mamés.

Une fois descendu dans les souterrains de La Cathédrale, le surnom donné à la première version du San Mamés, une explosion d’Histoire s’offre au visiteur. Des premiers jours du foot à Bilbao, cette ville portuaire, jusqu’aux premiers trophées du club, tout est décrit précisément. Les joueurs de l’Athletic doivent par exemple leurs couleurs rouge et blanche aux Anglais de Sunderland, qui sont à l’origine de la création du club en 1898.

Ce couloir du musée retrace l’Histoire de l’Athletic Club. ©P.C. /StadioVostro

En s’enfonçant dans les entrailles du musée, étalé sur 1400 mètres carrés (!), plusieurs reliques posent fièrement. Maillots historiques, anciens ballons de match, tickets des plus grandes affiches… Chaque supporter d’Europe, ou presque, peut trouver un souvenir de son club au sein de l’Histoire des Rojiblancos.

Au milieu de toutes ces pièces historiques, plusieurs jeux interactifs permettent d’en apprendre plus sur l’Histoire du club. En s’aventurant plus loin, on peut trouver les vestiges du premier San Mamés, inauguré en 1913. Sans oublier quelques lions, animal totem et surnom des joueurs : Los Leones. Les plus aguerris pourront même défier des gardiens mythiques dans une séance de tirs au but à peine virtuelle.

Plus loin, une longue séquence vidéo projetée sur les murs du musée remémore les faits marquants de San Mamés. Une séance cinéma retraçant plus d’un centenaire d’histoire.
Inévitablement, la conséquente armoire à trophée se situe au coeur du musée. Rappelant que même avec sa politique particulière, l’Athletic Bilbao dispose d’un palmarès conséquent.

Maintenant que vous avez appris que Bixente Lizarazu fût le premier Français à jouer pour l’Athletic et que Pichichi² était un attaquant emblématique du club, il est temps d’apercevoir enfin le stade. La visite du stade est proposée en même temps que celle du musée, même s’il est possible de ne faire que le Musée. Depuis ce dernier, les tribunes pointent quand même le bout de leur nez. De quoi imaginer l’ambiance lorsque ce stade de 53 289 places fait le plein.

¹ En réalité l’Athletic Bilbao s’octroie aujourd’hui quelques dérogations pour adapter sa politique au foot business : L’Athletic et sa philosophie flexible

² Pichichi, aka Rafael Moreno Aranzadi, était un attaquant de l’Athletic Bilbao au début des années 1900. Il fût notamment le premier joueur à marquer au stade San Mamés. Il donne aujourd’hui son nom au trophée récompensant le meilleur buteur de La Liga chaque année.


Pour 14€ vous pouvez visiter le stade San Mamés et son musée (10€ pour le musée seul). Tout fan de foot, sans être supporter de l’Athletic trouvera son bonheur au sein du musée. Pour l’anecdote, j’y suis allé en fin de journée (j’ai donc loupé la dernière visite), mais j’ai eu le musée pour moi tout seul. Tellement fasciné, je me suis fait virer par le gardien parce que le stade devait fermer. Je ne sais même pas combien de temps j’ai passé à l’intérieur.


© Photo Une visitsanmames.com

Pierre Caron

1 réflexion au sujet de “San Mamés, le musée basque”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s