Mes stades

Stade Louis II, une pépite sur le Rocher

Sur les terres du deuxième plus petit État indépendant au monde, le stade Louis II accueille l’équipe de football de Monaco. Découverte de cette enceinte, construite sur la mer.

Richesse, extravagance, luxuriance… Pour beaucoup Monaco sera décrit en ces termes. La Principauté regorge effectivement de richesses et son stade en fait partie. En plein coeur du quartier Fontvieille, le stade Louis II inauguré en 1985 (à quelques pas de l’ancien stade datant de 1939) est posé sur la mer. Par son architecture, l’enceinte se camoufle parfaitement au sein du paysage monégasque. Seules ses célèbres arches permettent de comprendre où l’on se trouve.

View this post on Instagram

👏

A post shared by AS Monaco 🇲🇨 (@asmonaco) on

Les soirs de match, tout le stade peut profiter de ces arches souvent accompagnées d’un beau coucher de soleil. Tous… sauf peut-être les supporters visiteurs placés dos à celles-ci. Dans les travées du stade, la modernité n’est plus. Tout le spectacle se fait sur la pelouse, posée au-dessus du parking. A Monaco, chaque centimètre compte. Les rangées de sièges jaunes font aussi partie intégrante du stade Louis II. Certains diront qu’ils rappellent le soleil de la Principauté, d’autres expliqueront qu’il ne peut pas en être autrement. Car Louis II n’accueille pas uniquement l’ASM, c’est un complexe sportif dédié aussi à l’athlétisme, au basketball ou à la natation.

Flavio Roma met fin à sa carrière après près de 250 matchs en Rouge et Blanc. ©P.C.

Le fantasme du stade vide

Quel amateur de foot n’a jamais entendu une blague sur l’affluence du stade Louis II ? Aucun. Est-il encore nécessaire d’expliquer qu’à Monaco, on compte à peine plus de 38 000 habitants, pour un stade d’une capacité de 18 523 places ? On vous laisse faire la comparaison avec les stades de Nice ou Bordeaux, remplis en moyenne avec 19 126 et 20 849 personnes en 2018-19. Des villes qui dépasse le million d’habitants en comptant leur agglomération.

Les supporters de l’AS Monaco sont répartis dans toute la France et pour habitude d’enchanter les parcages à l’extérieur. Mais le stade Louis II connaît aussi de belles affluences, notamment en Ligue des Champions.

Le stade Louis II plein à l’occasion de Monaco-Arsenal le 17 mars 2015. ©P.C.

Les accros aux chaudes ambiances allemandes ou aux chants anglais ne trouveront pas leur bonheur à Monaco, c’est une certitude. Mais comme pour beaucoup de joueurs, la Principauté reste avant tout un cadre exceptionnel. Le stade Louis II reprend ces standards. Sa faible affluence ne l’a jamais empêché d’offrir de magnifiques histoires à ses supporters. Des matchs d’anthologie (contre la Corogne ou le Real Madrid en 2003-04, Manchester City en 2017…) y ont été joués.

Ce cadre particulier, propice au spectacle, a d’ailleurs été choisi par l’UEFA pour jouer les finales de Supercoupe d’Europe entre 1998 et 2002. Le stade Louis II offre le cadre photo parfait, dos à la mer, face à la montagne, sous le soleil.


A titre personnel, le stade Louis II est le stade où j’ai vu le plus de matchs (avec le Stadium). Je suis arrivé à Nice l’année où l’AS Monaco est descendu en Ligue 2, m’offrant de magnifiques affiches contre Châteauroux ou Istres pour mes premières au stade Louis II. J’y ai connu la remontée en Ligue 1 en 2013, permettant à des milliers de supporters de fouler cette pelouse. Puis j’ai goûté à la Ligue 1 jusqu’à la Ligue des Champions l’année d’après avec Arsenal. En tant que supporter, Louis II demeure forcément mon stade de coeur.


Pierre Caron

1 réflexion au sujet de “Stade Louis II, une pépite sur le Rocher”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s